Arthrose de l’épaule traitement : quelles solutions ?

arthrose epaule omarthrose epaule chirurgie de l epaule paris docteur thomas waitzenegger chirurgie epaule chirurgie main chirurgie coude paris 16 longjumeau

Arthrose de l’épaule traitement : quelles solutions ?

De son nom scientifique l’omarthrose, la crise d’arthrose d’épaule est une maladie qui touche principalement les personnes âgées. Elle se traduit par une destruction progressive du cartilage de l’épaule. Ceci cause de fortes douleurs, une diminution de la mobilité et des lésions radiologiques comme les ostéophytes. Le seul moyen de la diagnostiquer est de procéder à des examens radiologiques qui vont déterminer le type d’arthrose dont il est question.

Les différents symptômes d’une arthrose de l’épaule


Généralement, l’omarthrose ou arthrose de l’épaule se manifeste par de fortes douleurs au niveau de l’épaule pouvant irradier dans le bras, accentuées à la mobilisation du bras.

En cas de changement de température, le patient ressent un inconfort, des raideurs matinales, une rougeur ou un gonflement de l’articulation sont parfois observés en cas de poussée.

L’arthrose de l’épaule peut se développer chez des sujets plus jeune, notamment dans les cas d’histoire d’instabilité de l’épaule (après luxation) au long court ou chez les patients présentant des ruptures de la coiffe des rotateurs non réparées.

Les types d’omarthroses


En général, il existe deux types d’arthrose d’épaule :

> L’arthrose de l’épaule excentrée : pour ce type, il y a une rupture des tendons de la coiffe des rotateurs de l’épaule. Pour la déceler, il faut procéder à une analyse de l’arthrose de l’épaule, un diagnostic qui permet de déterminer le degré d’usure des structures cartilagineuses et osseuses.

> L’omarthrose centrée : dans ce cas, l’articulation est usée de manières symétriques avec les tendons de la coiffe des rotateurs qui sont intacts, mais les tendons de coiffe sont en état. Contrairement à l’omarthrose excentrée, la tête de l’humérus et la glène de l’omoplate sont situées l’une en face de l’autre sans ascension.

Les traitements possibles


Après avoir réalisé un arthroscanner de l’épaule, il est maintenant possible de débuter  un traitement médical ou la mise en place d’une prothèse en fonction du stade de sévérité. En effet, lorsque l’arthrose est encore au stade précoce, le spécialiste peut vous prescrire des anti-inflammatoires et antidouleurs qui sont efficaces.

De plus, il existe aussi des injections de corticoïdes qui agissent particulièrement bien. Ceci permet de retarder le geste chirurgical notamment chez des patients jeunes. Toutefois, lorsque les cas sont importants en cas d’arthrose primitive, le professionnel procède à un remplacement prothétique. Ceci va permettre de donner supprimer les douleurs, améliorer les mobilités et regagner de la force de l’épaule

En cas d’inefficacité du traitement médical, la pose d’une prothèse totale d’épaule est nécessaire. La prothèse totale anatomique est indiquée en cas d’arthrose centrée d’épaule et la prothèse totale inversée en cas d’arthrose excentrée d’épaule.

À la suite de cette intervention, le patient devra suivre des séances de kinésithérapie pour une rééducation qui au bout de quelques mois va lui permettre d’obtenir un bon résultat.