Le kyste du poignet

Qu’est-ce qu’un kyste du poignet ?


Il s’agit d’une tuméfaction située dans la plupart des cas au dos du poignet et dans certains cas en regard du pouls radial en avant du poignet (palmaire).

 

Kyste poignet : symptômes et causes


L’origine de ces kystes provient d’une faiblesse constitutionnelle ou acquise (temporaire ou définitive) de la capsule articulaire (ligaments entourant l’articulation) laissant passer du liquide articulaire qui va s’entourer d’une membrane. Les kystes du poignet sont bénins.

Dans certains cas, ces kystes sont ne sont pas perceptibles cliniquement et sont appelés micro-kystes mais sont sources de douleurs parfois importantes.

Comment diagnostiquer un kyste du poignet ?


Ils peuvent être douloureux ou asymptomatiques et présenter une gêne fonctionnelle (lors des mouvements) ou esthétique. Les kystes du dos du poignet sont souvent douloureux en extension du poignet et les kystes palmaires en flexion. Ils peuvent être fluctuants dans le temps, disparaissant ou augmentant de volume à quelques semaines d’intervalle.

L’échographie est suffisante pour le diagnostic et permet de préciser la localisation exacte du kyste en vue de l’intervention. Dans les cas de micro-kyste l’IRM du poignet s’impose.

 

Le kyste du poignet : traitements


L’indication de traitement est un kyste douloureux et gênant fonctionnellement. La simple gêne esthétique est un argument qui isolé est très discutable.

 

Les traitements sont la ponction aspiration +/- infiltration et l’excision chirurgicale à ciel ouvert ou sous arthroscopie. La ponction présente un taux de récidive important (50%) mais a le bénéfice de ne pas être trop invasif. La chirurgie conventionnelle diminue le taux de récidive (5 à 10%) en supprimant l’origine du kyste à savoir sa communication avec l’articulation au dépend d’une cicatrice au poignet. Le traitement arthroscopique donne les mêmes résultats en diminuant grandement la rançon cicatricielle.

 

Kyste poignet : les suites opératoires


Les suites opératoires comprennent une immobilisation 3 semaines par une attelle amovible puis une rééducation simple.

 

Kyste poignet : les complications


La principale complication du traitement est la récidive du kyste.

Actualités autour de la main et du poignet

  • Quel bilan avant une prothèse ? Bilan urinaire Un ECBU à la recherche d’une infection urinaire est indispensable avant toute implantation de prothèse.

  • Principes de l’arthroscopie Technique mini-invasive L’arthroscopie permet par des incisions de petites tailles (0,5 et 1 cm pour l’épaule et le coude,

  • Généralités Physiopathologie Les compressions nerveuses sont dues au passage du nerf dans un canal fibreux ou osteo fibreux occasionnant soit une comp