Raideur doigts

Comment définir une raideur des doigts ?


Elle peut toucher toutes les articulations de la chaine digitale mais est d’autant plus invalidante qu’elle concerne l’articulation métacarpo-phalangienne (à la base du doigt) ou inter phalangienne proximale (IPP, au milieu du doigt) responsable de l’essentielle de l’enroulement du doigt. Les structures en cause sont les ligaments articulaires, la capsule articulaire et / ou les tendons (extenseurs ou fléchisseurs).

 

Raideur doigts : symptômes et causes


La raideur des doigts est le plus souvent d’origine post traumatique (fracture, plaie, entorse des doigts).

 

Il existe des raideurs en flexion empêchant la flexion de l’articulation concernée et donc l’enroulement de la chaine digitale, et des raideurs en extension entravant l’extension du doigt et donc l’ouverture de la chaine digitale.

 

Il est capital de comprendre qu’un seul doigt enraidi ruine la fonction de toute la main.

Comment diagnostiquer les raideurs des doigts ?


Il faut vérifier l’état de l’articulation par une radiographie avant tout qui peut expliquer certaines raideurs et contre indiquer la réalisation d’un geste chirurgical.

 

Raideurs des doigts : traitements


Le traitement est avant tout préventif : la surélévation, l’immobilisation en position de protection et la mobilisation précoce sont très efficaces et la survenue d’un enraidissement est encore trop souvent iatrogène. Le traitement est mené dans un centre dédié qui rassemble chirurgien, rééducateur fonctionnel, orthésiste et ergothérapeute autour d’un patient motivé. La rééducation fonctionnelle et le port d’orthèses permettent de se passer de la chirurgie dans deux tiers des cas.

Dans les cas réfractaires au traitement médical, une teno-arthrolyse peut être envisagée après 6 mois de traitement infructueux.

 

Raideur doigts : les suites opératoires


Les suites opératoires de la chirurgie des raideurs sont toujours encadrées par une rééducation spécialisée et le port d’orthèses. Cette rééducation dure 2 à 3 mois.

 

Raideur doigts : les complications


La principale complication est la récidive de la raideur.

Actualités autour de la main et du poignet

  • Une arthrose de l’épaule, appelée aussi omarthrose, peut vite devenir handicapante dans les gestes du quotidien, entre douleur articulaire et baisse d

  • La rhizarthrose ou arthrose du pouce est une pathologie fréquente de la main, pouvant apparaître avec l’âge ou dans un cadre professionnel (cuisine, c

  • L’arthrose est un processus dégénératif des articulations, apparaissant fréquemment avec l’âge. Mais cette maladie des articulations peut résulter aus

  • L’arthrose est une pathologie fréquente, caractérisée par une atteinte du cartilage articulaire. Si l’arthrose de l’épaule ou omarthrose ne représente

  • La luxation acromio claviculaire est une luxation de l’articulation qui relie la clavicule à l’acromion. Ce type de pathologie est causée