Tendinite épaule : tendinite coiffe des rotateurs et conflit sous acromial

Tendinite épaule : qu’est-ce que la tendinite de la coiffe des rotateurs et le conflit sous acromial de l’épaule ?


La tendinite de la coiffe des rotateurs est une pathologie fréquente au niveau de l’épaule. Elle concerne l’inflammation des tendons de la coiffe des rotateurs le plus souvent au niveau de leur insertion sur les tubérosités. La bursite sous acromial correspond à l’inflammation de la bourse séreuse située entre l’acromion et les tendons de la coiffe des rotateurs.

Le conflit sous acromial correspond au frottement des tendons de la coiffe des rotateurs sur le rebord antéro-externe de l’acromion occasionnant une bursite sous acromial avec tendinite de la coiffe des rotateurs et au long court un risque de rupture tendineuse.

 

Tendinite de la coiffe des rotateurs et conflit sous acromial de l’épaule : causes et symptômes


Les symptômes se manifestent sous une forme inflammatoire avec des douleurs particulièrement importantes en fin de journée mais également mécanique lors des mouvements d’élévation du bras. Cette douleur est reproduite à la palpation des reliefs des tubérosités.

conflit sous acromial chirurgie de l epaule paris docteur thomas waitzenegger chirurgie epaule chirurgie main chirurgie coude paris 16 longjumeau

Quel diagnostic ?


Des tests spécifiques permettent de la mettre en évidence.

La radiographie permet d’éliminer une calcification et précise la forme de l’acromion, (en 3 stade selon l’importance de sa courbure). L’IRM est un bon examen pour étudier les tendinites de la coiffe des rotateurs.

 

La tendinite de la coiffe des rotateurs et le conflit sous acromial de l’épaule : traitements


Le traitement doit toujours être médical en premier lieu et associe une prise en charge rééducative et antalgique. Une à deux infiltrations sous acromiale permettent dans certains cas de traiter cette tendinite.

 

En cas d’échec du traitement médical bien conduit au moins 6 mois, le traitement repose sur la bursectomie associée à l’acromioplastie (résection de la portion crochue de l’acromion). Un geste sur l’articulation acromio-claviculaire et le biceps accompagne souvent ce traitement. Cette intervention se fait sous arthroscopie par 3 petites incisions de 1 à 2 cm.

 

Les suites opératoires


Les suites opératoires sont marquées par une immobilisation à visée antalgique de 15 jours accompagnée d’une rééducation immédiate. Les douleurs cèdent progressivement sur plusieurs semaines.

Actualités autour de l’épaule

  • Le Docteur Thomas Waitzenegger, chirurgien épaule Paris, vous éclaire sur les signaux guidant à opérer une rupture de la coiffe des rotateurs.

  • Le syndrome du canal carpien est une maladie qui touche la main et les doigts, le canal carpien étant l’espace formé par les os présents au niveau du

  • De son nom scientifique l’omarthrose, la crise d’arthrose d’épaule est une maladie qui touche principalement les personnes âgées. Elle se traduit par

  • Quel bilan avant une prothèse ? Bilan urinaire Un ECBU à la recherche d’une infection urinaire est indispensable avant toute implantation de prothèse.

  • Principes de l’arthroscopie Technique mini-invasive L’arthroscopie permet par des incisions de petites tailles (0,5 et 1 cm pour l’épaule et le coude,

  • Généralités Physiopathologie Les compressions nerveuses sont dues au passage du nerf dans un canal fibreux ou osteo fibreux occasionnant soit une comp